Devis de maçonnerie pour bâtiment : comment le réaliser ?

Présenter un devis à son client en vue d’une construction peut faire gagner sa confiance. Ce document est en effet une preuve du professionnalisme du maçon. Toutefois, un devis peut être rejeté et constituera donc une pure perte de temps. Quelles sont alors les étapes nécessaires pour une bonne rédaction de devis de maçonnerie pour une construction ?

Quelles démarches nécessaires pour la rédaction d’un devis de maçonnerie ?

Pour être professionnel, il faut savoir présenter certains documents comme un devis de maçonnerie à ses clients, lorsqu’on est un maçon agissant. C’est pourquoi il est primordial d’apprendre la bonne démarche afin de rédiger un bon devis de maçonnerie. Pour ce fait, il est possible de consulter le site internet devismacon.com pour apprendre plus sur une telle rédaction. En effet, pour un devis de maçonnerie bien rédigé, il faut :

Bien recueillir le besoin de son client

Avant toute chose, il faut discuter avec son client et se rendre sur les lieux de la construction. Cela permet d’offrir une prestation correcte. Pour ce fait, il faut connaitre les attentes du client, son budget, le délai de réalisation des travaux, etc. Et pour avoir ces informations, il faut questionner le client afin de se faire une idée parfaite de ce qu’il y a à faire pour proposer un devis adéquat.

Se demander l’utilité d’un devis

Pour les travaux qui coûtent moins de 150 euros, il n’est pas une obligation d’effectuer un devis de maçonnerie. Cependant, la rédaction de devis est une garantie pour d’éventuelles contestations à la fin des travaux. Pour une situation d’urgence absolue comme un danger imminent pour la sécurité des personnes, il n’est pas nécessaire d’exiger un devis.

Calculer le coût des matériaux à utiliser

Une fois les besoins du client connu, il faut énumérer les matériaux nécessaires pour la construction. De la sorte, il est possible d’effectuer une estimation des prix de ces matériaux pour la rédaction du devis. Il faut souligner qu’il est mis à disposition un document pour aider les artisans pour le calcul des prix de devis par la Chambre de Métiers et d’Artisanat.

Calculer les coûts de la main-d’œuvre et de la TVA

Pour tout devis, il est nécessaire de préciser le coût de la main-d’œuvre et de la TVA. Ceci étant, il faut estimer le nombre d’heures que le chantier va demander, et bien évidemment, le coût l’heure artisan, etc. Cela permettra de bien définir le montant global de la main d’œuvre. Pour la TVA, il faut tenir compte des taux en vigueur que sont : 

– Le taux normal de 20 % applicable pour les travaux pour les entreprises ; 

– Le taux intermédiaire à 10 % applicable pour les travaux de rénovation, d’aménagement, etc. pour des logements d’habitation ayant plus de 2 ans d’existence ; 

– Le taux réduit à 5,5 % applicable aux travaux d’amélioration de la qualité énergétique ; 

– Le Taux nul à 0% applicable aux autoentrepreneurs, micro-entrepreneurs, entreprises sous-traitantes, etc.

Que faire pour la rédaction proprement dite du devis ?

Lorsque l’on achève les démarches pour la rédaction du devis, il faut alors le rédiger. Cette rédaction sollicite plusieurs mentions, et donc, il est possible de consulter des exemplaires sur les sites dédiés. À noter qu’il faut privilégier la simplicité pour permettre une compréhension facile au client. Une fois la rédaction terminée, on peut envoyer le devis au client par mail ou par courriel. S’il répond, il faudra faire preuve de promptitude afin de répondre à ses attentes pour maintenir la confiance.